Une Radio dans sa chambre

Un article de L’avenir.net

 http://www.lavenir.net/article/detail.aspx?articleid=DMF20131019_00377504&pid=1896990

 

PID_$838264$_8f4b3c8a-366b-11e3-a9d4-3a157a10575a_original_jpg_h600.jpg

 

En pénétrant dans la «chambre» de Thomas Roost, à Stambruges, on ressent de suite que l’adolescent est passionné par sa webradio «We-Radio». Mais de chambre, elle n’en a finalement que le nom puisqu’on a plus l’impression d’être dans un studio radio : trois écrans, plusieurs micros, un enregistreur et la musique qui tourne en boucle.

« On gère tout »

Il y a deux ans, Thomas Roost et Nathan Delehouzee, rejoints plus tard par Killian Thibaut, ont relevé le pari fou de lancer leur propre radio sur la toile : «Nous étions tous les deux passionnés par le monde des médias et la radio était le plus simple à mettre en place. Nous avions chacun tenté d’en mettre une sur pied de notre côté et avons décidé d’allier nos forces», précise le premier des deux.

Partis de rien, les adolescents, âgés de 13 ans à l’époque, ont tout appris sur le tas : «On a dû se former au logiciel. Toutes les semaines, on se rejoignait pour en parler et tous les soirs, on se retrouvait sur Skype pour en discuter. On gère tout nous-mêmes: la radio, la promotion, le site web… Par exemple, pour pouvoir payer le serveur qui nous héberge, nous avons vendu des cartes de soutien. Par contre, tout le matériel acheté est à nos frais».

Dès leur début, les jeunes ont reçu un fameux coup de pouce en passant sur les ondes de Vivacité : «J’avais eu l’occasion de visiter les studios et de discuter avec l’animatrice Jocelyne Tomme. Elle m’a alors proposé de passer dans son émission “ Aller-Retour ” pour expliquer notre projet. Cela a permis d’attirer pas mal d’auditeurs mais aussi des personnes qui nous ont proposé des émissions enregistrées en voice-track».

Grâce au culot caractéristique de leur jeunesse, les adolescents ont réussi à accéder à des événements importants : «On a reçu des accréditations pour le FIFA à Mons, pour la Paris Games Week, aux enregistrements de “ Belgium got’s Talent ” mais aussi pour des événements locaux comme la Sainte-Anne ou le week-end Wallonie Bienvenue à Bernissart ».

Une première conférence de presse avec Lhermitte

Ces accès à de grands rendez-vous ont permis aux animateurs en herbe de collecter de magnifiques souvenirs en deux ans à peine : «Ma première conférence de presse était animée par Thierry Lhermitte et j’y ai croisé le Premier ministre, rien que cela! Nous avons aussi rencontré Manau lors de la Sainte-Anne à Péruwelz. Souvent, ces stars sont surprises de voir des gens aussi jeunes porter un tel projet mais ils sont très accessibles et nous encouragent».

Après deux ans, les deux jeunes gardent la tête remplie de projets : «Nous espérons trouver un local où l’on pourrait installer un studio qui nous permettrait de grandir davantage », conclut Thomas.

C’est bien sûr tout le mal que l’on souhaite à ces jeunes et rappelons tout de même qu’un certain… Stromae avait également débuté dans sa chambre.

www.we-radio.eu

Publicités