Le bombardier américain abattu le 20 octobre 1943 sur les champs de Quevaucamps

 

En relisant l’interview de Monsieur Marcel Dath , « El Djen » , par Bernard Degaute, ce passage m’a intriguée ainsi que l’hommage de la stèle commémorative du Lancier depuis ce 24 10 2017

 

« Marcel : L’Américain qui était revenu à la maison Henri Cnudde il y a 10 15 ans et que tu as filmé ( en 1995)…..

 

DSC_7602.JPG

DSC_7604.JPG

Avec l’autorisation des  familles Carlson et Cnudde

sur cette photo

Margareth Carlson , épouse Fricke, fille de Charles Vernon « Chuck » CARLSON et Marie Pierre épouse de Guy Cnudde

23157745_772801669573280_1589557716_o.jpg

 

Lire la suite

Publicités

Le Soldat anglais

 La démarche du livre Empreintes Campenaires, continue.

Lors de la vent du  numéro 15 de la rue Paul Emile Janson, Monsieur Jacques Baton ancien propriétaire, souligne qu’un soldat anglais y avait été caché durant la guerre 1940-1945.

Une cache de 1/50 sur 1 m existait afin qu’il puisse s’y cacher durant les visites impromptues des Allemands; la porte en chêne de la maison voisine garde des coups de crosses en témoignage.

Cette maison de famille, maison du Petit Docteur , père de Monsieur Baton( nom gardé d’une interprétation magistrale d’un rôle d’une représentation théâtrale qui avait marqué les esprits), garde bien des secrets