St Hubert 2010, 7 novembre,page 1 de 10

St Hubert 2010

Remerciements pour cette magnifique journée à

DSC_0810.JPG

 

 

 

DSC_0804.JPG

 

 

 

 

DSC_0359.JPG

 

Sans oublier



DSC_0805.JPG

 



DSC_0813.JPG

 



DSC_0818.JPG

 

 

 



 



 

Article de la DH du 8 novembre 2010

Les animaux ont été bénis devant l’église, mais pas les poulets

http://www.dhnet.be/regions/tournai-ath-mouscron/article/331193/les-campenaires-fetent-st-hubert.html

STAMBRUGES La fête de la Saint-Hubert connaît toujours un joli succès dans le village de Stambruges. Dimanche matin, les abords de l’église étaient bloqués à la circulation, c’étaient les animaux à quatre pattes qui étaient rois et surtout les chevaux. Une belle balade dans la forêt domaniale était d’ailleurs proposée aux cavaliers.

Dès 10 h, c’est à la Mer de sable qu’ils s’étaient donné rendez-vous pour une balade avant de rejoindre le porche de l’église Saint-Servais où l’abbé Daniel Procureur, armé de son goupillon et de son eau bénite, les attendait pour la traditionnelle bénédiction d’après- messe.

Sous l’appel des cors de chasse, le poney shetland prénommé Spirit se faufilait entre les hautes montures des clubs équestres de la région et de castards habillés en cow-boys.

“C’est la seconde année que nous sortons Spirit pour la Saint-Hubert, c’est donc sa deuxième bénédiction”, raconte le papa d’Aline qui monte fièrement le poney. Sa sœur Chelsea, quant à elle, n’a pas emmené son cheval baptisé Ombrage, car il est resté chez sa mère. Les chiens étaient également nombreux ce dimanche matin. Du petit caniche au gros mâtin de Naples aux dimensions impressionnantes, toutes les races étaient représentées.

Un couple de Stambruges était venu, comme chaque année en famille. Ben, un rottweiler placide âgé de 11 ans, Dolly le yorkshire et Balou le chat ont reçu la bénédiction. “J’espère qu’ils resteront en bonne santé, je crois aux bienfaits de cette bénédiction”, explique le père de famille.

L’abbé Procureur , quant à lui, a béni les animaux durant 45 minutes avant de disparaître dans son église et de revenir à la demande de cavaliers.

“Et vous bénissez aussi les poulets ?”, demande un policier, devant ses collègues hilares. Des propos qui ne font pas rire le prélat.

Assoiffés par la balade, de nombreux amis des animaux sont allés se faire bénir dans une autre chapelle, celle protégée par saint Feuillien.

Cédric Ketelair  

Pour copier les photos, cliquez 2 fois pour d’abord les agrandir

 Ensuite clic droit, enregistrer sous (un de vos fichiers )

DSC_0112.JPG

 

DSC_0113.JPG

 

DSC_0115.JPG

DSC_0116.JPG

 

DSC_0117.JPG

 

DSC_0119.JPG

 

DSC_0129.JPG

 

DSC_0130.JPG

 

DSC_0132.JPG

DSC_0133.JPG

 

DSC_0134.JPG

 

DSC_0135.JPG

 

DSC_0136.JPG

 

DSC_0139.JPG

 

DSC_0140.JPG

 

DSC_0143.JPG

 

DSC_0144.JPG

 

DSC_0147.JPG

 

DSC_0149.JPG

 

DSC_0150.JPG

 

DSC_0153.JPG

 

DSC_0154.JPG

 

DSC_0155.JPG

 

DSC_0157.JPG

 

DSC_0158.JPG

 

DSC_0159.JPG

 

DSC_0160.JPG

 

DSC_0161.JPG

 

DSC_0165.JPG

 

DSC_0167.JPG

 

DSC_0170.JPG

 

DSC_0173.JPG

 

DSC_0175.JPG

 

DSC_0176.JPG

 

DSC_0177.JPG

 

DSC_0178.JPG

 

DSC_0179.JPG

 

DSC_0180.JPG

 

DSC_0183.JPG

 

DSC_0184.JPG

 

DSC_0185.JPG

 

DSC_0186.JPG

 

DSC_0189.JPG

 

DSC_0190.JPG

 

DSC_0191.JPG

 

DSC_0193.JPG

 

DSC_0200.JPG