De Grandglise à Stambruges : le Sentier Pollet

A partir de  Grandglise – Rue du Marais, le chemin vicinal qui aboutit à la rue Albert 1er à Stambruges

Photos de Monsieur Robert Adam, Merci

Tiens ? Une question, Pourquoi Pollet ??? Merci de vos commentaires

sentier Pollet

sentier Pollet

sentier Pollet

En arrière-plan de cette photo, le Moulin Colmant

sentier Pollet

sentier Pollet

sentier Pollet

sentier Pollet

sentier Pollet

sentier Pollet

sentier Pollet

sentier Pollet

sentier Pollet

sentier Pollet

sentier Pollet

sentier Pollet

sentier Pollet

sentier Pollet

sentier Pollet

sentier Pollet

sentier Pollet

sentier Pollet

Article de Presse : L’avenir Sentier Pollet

http://www.lavenir.net/article/detail.aspx?articleid=39130823&postcode=7970

BELOEIL – Une trentaine de personnes ont réhabilité le sentier Pollet pour mieux cheminer entre Stambruges et Grandglise.

Prendre le sentier Pollet de la rue Albert 1er pour rejoindre le quartier du Marais à Grandglise est devenu impossible depuis de très nombreuses années, tant la végétation a envahi le chemin en son milieu.

Depuis un an, quatre citoyens de Beloeil, membres du conseil consultatif de l’aménagement du territoire, se penchent sur la réhabilitation des sentiers et chemins pour recréer un réseau de mobilité, pour les piétons et cyclistes de la commune. «La commune de Beloeil est riche en chemins et sentiers, et ceux-ci ont facilité et facilitent encore aujourd’hui la vie des habitants, souligne Florent Cotman, membre du conseil. En constituant notre groupe de travail, l’objectif est d’améliorer la circulation entre les différents villages de l’entité. Beaucoup de personnes connaissent les grands axes mais ceux-ci sont dangereux pour la mobilité lente, comme les piétons et les cyclistes ».

Sécateurs, cisailles et faux

Avec le concours de l’ASBL sentier.be et le service des travaux de la Commune, les quatre membres à l’initiative du projet ont fait appel à la population afin de réouvrir le chemin de campagne dit : le chemin «Pollet» ou «des murs».

«Ce sentier entre dans nos perspectives, poursuit Florent Cotman. C’est un chemin de caractère bucolique et très campagnard, qui est longé par un très beau mur de pierre mais depuis de nombreuses années, la nature a repris ses droits. Nous avons donc fait appel à la population pour dégager un passage de 250 mètres envahi par les herbes, les arbres et arbustes ».

Après le nettoyage, l’échevin des Travaux s’est engagé à niveler et stabiliser l’assiette du sentier. Quant à l’ASBL sentier.be, elle a offert les panneaux de signalisation pour reconnaître le sentier.A.M

Créer un nouveau site sur WordPress.com
Commencer